Écocide

et limites
planétaires.

Un arsenal juridique

d'urgence bioclimatique.

Sans titre-2.png

Agir, enfin.

LIMITES
PLANÉTAIRES

ÉCOCIDE

CONVENTION

CITOYENNE SUR LE CLIMAT (CCC)

Reconnaître la force contraignante des limites planétaires en tant que seuils scientifiques et leur attribuer le statut de normes juridiques. Inscrire dans notre code pénal des sanctions fortes à l'encontre des pollueurs par le crime d’écocide.  Penser l’habitabilité de notre planète, et garantir ce cadre par la création d’une autorité dédiée. Au cœur de l'action du programme Wild Legal, ces objectifs sont désormais à notre portée afin de protéger juridiquement les équilibres biologiques de nos écosystèmes.

 

Le 20 juin 2020, nous avons franchi en ce sens une étape historique avec l’adoption par la Convention citoyenne pour le climat de la proposition “Légiférer sur le crime d’écocide”.

Cette première étape est inédite dans le mouvement pour la reconnaissance des droits propres de la nature : elle vient proposer un cadre absolument nouveau en droit environnemental français. 

 

Conscient que nos connaissances scientifiques sur le fonctionnement biologique des écosystèmes terrestres doivent aujourd'hui nous guider dans la construction de notre cadre de gouvernance commun, le programme Wild Legal revient à vos côtés sur les travaux législatifs, les enjeux et les prochaines étapes à venir dans ce combat pour la reconnaissance du crime d'écocide et les limites planétaires. La véritable campagne vient tout juste de commencer.

Concepts phares de cette campagne :

 

Rejoignez ce combat !

Je soutiens la proposition pour la reconnaissance du crime d’écocide et des limites planétaires.

Je veux m'investir dans la campagne et recevoir le kit de mobilisation.

 

Nos travaux

sur ce thème.