top of page

ÉVÉNEMENT | Marche pour l’Amazonie, avec Linia Opoya représentante des victimes du mercure en Guyane

Dernière mise à jour : 9 nov. 2023



Le 14 octobre 2023, l’association Jiboiana, Wild & Legal, Maiouri Nature Guyane et de nombreuses autres ONG partenaires organisent à Paris une grande marche pour l’Amazonie et pour la défense des droits des peuples autochtones.

Aux côtés d’une délégation de 5 représentants autochtones brésiliens, Linia OPOYA, présidente de l'association des victimes du mercure sur le Haut-Maroni, évoquera la persistance des activités d’orpaillage illégal en Guyane française et ses conséquences désastreuses depuis trente ans, avec le soutien de la Fondation Danielle Mitterrand - France Liberté. Elle portera haut et fort la voix des victimes humaines et non humaines du mercure sur les rives du fleuve Maroni.


Comme l’a relevé l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), alors que les peuples autochtones ne constituent que 5 % de la population mondiale, ils “gèrent au moins 25 % de la surface terrestre où se concentrent 80% de la biodiversité.


La grande marche pour l’Amazonie du 14 octobre permettra donc aux représentant·e·s des peuples autochtones brésiliens et de Guyane française, fédérés entre nations premières inter-étatiques, de défiler côte à côte, pour défendre d’une seule voix leurs droits et leurs liens profonds avec les milieux forestiers, les cours d’eau et la biodiversité amazonienne.


C’est aussi l’occasion pour les personnes mobilisées en France de se joindre au cortège, afin d’apporter le maximum de soutien à leurs revendications, de sensibiliser l’opinion publique aux atteintes subies notamment en Guyane française, et de demander le respect des droits de la nature et des peuples autochtones.


Marcher ensemble pour dénoncer l’insuffisance des mesures étatiques contre l’orpaillage illégal en Guyane française !


Par sa présence, Linia OPOYA souhaite attirer l’attention sur les taux d’imprégnation vertigineux des habitantes et habitants des rives du fleuve Maroni et de ses affluents.


Lors de son autre intervention à Paris ce 14 octobre, tout comme lors de son intervention le 4 octobre à Brasilia devant les parties de la convention de Minamata sur le mercure, Linia enverra un message fort concernant le combat pour faire cesser les activités d’orpaillage illégal, faire respecter les droits des habitant·e·s d’Amazonie française et alerter sur l’écocide qui se perpétue depuis trente ans.


Elle s’exprimera ainsi pour rappeler que la distance géographique de la région français de Guyane ne doit pas occulter les conséquences désastreuses de cette terrible réalité.


Wild & Legal est activement engagé aux côtés de l’association des victimes du mercure sur le Haut-Maroni ainsi que les autres associations de défense des droits autochtones et de défense de l’environnement en Guyane, et continue de mener une large campagne de sensibilisation aux droits des humains et non humains d’Amazonie.


Notre coalition enjoint désormais l’administration de respecter ses obligations et de mettre urgemment en œuvre un plan d’action efficace.


Pour soutenir notre action, nous vous donnons à toutes et tous rendez-vous à 13h30 place de la Nation, muni·e·s de vos pancartes, slogans et mégaphones !


Comments