top of page

ÉVÉNEMENT | Week-end aux sources organisé par les Gardiennes et Gardiens de la Seine.



Du vendredi 19 au dimanche 21 janvier 2024, Wild Legal et les Gardien.ne.s de la Seine organisent une série de rencontres autour de la reconnaissance des droits du fleuve Seine, à Dijon.

📆 “Retour aux sources”, un événement du collectif des Gardiennes et Gardiens de la Seine, du 19 au 21 janvier 2024, dans la ville de Dijon.

📍Rendez-vous dès vendredi 19 Janvier 2024 à partir de 19h au lieu-dit Latitude 21, 33 Rue de Montmuzard à Dijon.

🔗 Lien d’inscription :

👉 Débat public du vendredi : https://www.helloasso.com/associations/wild-legal/evenements/debat-la-seine-et-nous-pour-un-nouveau-regard-sur-le-fleuve 👉 Pour participer aux autres activités prévues durant le week-end, un simple mail suffit : team@wildlegal.eu


Un événement inédit pour le fleuve Seine

En France, des mouvements pour la reconnaissance des droits des fleuves fleurissent ces dernières années : l’Appel du Rhône, le parlement de la Loire, l’Assemblée des jours heureux de Garonne… La première (r)évolution est souvent culturelle ; elle nous amène à repenser notre relation aux fleuves au travers de l’art, de l’histoire et de l’évolution sociologique de nos liens à eux.


L’histoire de notre lien au fleuve seine est historiquement riche, vaste, et a profondément évolué. Dans l’Antiquité,  la déesse Sequana était une figure de culte considérée comme une divinité pouvant accomplir des miracles. Pourtant, désormais, notre société se comporte vis-à-vis du fleuve comme s’il s'agissait d’une ressource exploitable à l’infini. Cependant, la science nous enjoint à prendre en compte les besoins de ce milieu de vie.


C’est dans ce contexte qu’est né le collectif des Gardiennes et Gardiens de la Seine avec l’ambition de proposer un nouveau regard sur notre relation au fleuve, pour préserver aujourd’hui et demain ses droits fondamentaux. Son droit de vivre et d’exister, son droit à la santé, son droit de s’écouler librement. Ces droits ne sont pas symboliques, mais une mesure indispensable pour garantir la préservation de cet écosystème et de ses habitants ainsi que notre propre survie.


Un collectif émergent : Les Gardiennes et Gardiens de la Seine

Le collectif des Gardiennes et Gardiens de la Seine est né en 2020 de la rencontre entre plusieurs univers : le droit, l’art et les sciences, avec un objectif commun :  rétablir l’harmonie entre les humains et l’écosystème Seine grâce à différents leviers. Ensemble, ces gardiens forment un réseau qui rassemble déjà des acteur-rices d’horizons divers (juristes, élu-es locaux, ingénieur-es, urbanistes, paysagistes, artistes…), de tout âge et présentant un rapport au fleuve propre et singulier. Un collectif dont le programme Wild Legal a la joie de faire partie afin de plaider pour la reconnaissance de la personnalité juridique et des droits du fleuve.


L’objectif de nos actions est de sensibiliser et de constituer un lieu de réflexion et de partage pour les différents acteurs impliqués sur le bassin (associations, collectifs d’habitant·es, citoyen·nes, établissements publics, acteurs privés…) de sa source à son embouchure afin de constituer un réseau de Gardiennes et de Gardiens défendant les droits du fleuve Seine.


Pourquoi un "Retour aux Sources" ?

Un événement fondateur semblait incontournable pour structurer ce collectif initialement développé en Ile-de-France. Nous souhaitons fédérer au sein du collectif des Gardien-nes de la Seine les acteurs locaux afin de constituer un groupe hétérogène, représentatif de la diversité des milieux, des écosystèmes, des enjeux planétaires (eau, climat, biodiversité, cycles géochimiques, usages des sols…) et des relations avec le fleuve, capable de disposer de visions et de connaissances transversales.

 

Ce rassemblement se déroulera les 19, 20 et 21 janvier 2024. Un week-end de réflexion et de travail ouvert à toutes et tous aux sources de la Seine, à Dijon.


Les Temps Forts du Week-end

Le week-end débutera par une conférence/débat interactive intitulée : "La Seine et Nous : L'Art, le Droit et la Science pour un Nouveau Regard sur le Fleuve".


Elle rassemblera différent-es intervenant-es, avec notamment la participation de :


  • Charlène Descollonges, Ingénieure Hydrologue pour une Hydrologie régénérative ;

  • Marine Calmet, Juriste spécialiste des Droits de la Nature ;

  • Christophe Mandereau, Ingénieur spécialiste de la Résilience des territoires et du respect des limites planétaires à l’échelle locale ;

  • Yan Tomaszewski, artiste travaillant sur les cultes voués à la déesse Sequana.


Rendez vous le vendredi 21 janvier 2024 à Latitude21, au 33 rue de Montmuzard à Dijon.


La suite du week-end sera rythmée par des ateliers de réflexion sur la gouvernance de la gestion de l’eau avec les acteurs du territoire, la visite du site des sources de la Seine ainsi qu'une visite de la collection du sanctuaire des sources au musée archéologique de Dijon. Voir ci-dessous le programme détaillé.



Il est encore temps de s'inscrire et de participer à ce week-end qui s'annonce riche en réflexions ! Vous pouvez rejoindre tout-ou-partie de ces trois jours de réflexion, seul·e ou avec votre organisation (collectif d'habitant·es, association locale ou nationale, collectivité, entreprise...), et ce, gratuitement.


Pour cela un simple mail à l'adresse : team@wildlegal.eu suffit


Ensemble, explorons, débattons, rencontrons et célébrons la Seine, afin de repenser notre lien au fleuve !